french.xinhuanet.com
 

L'initiative chinoise "la Ceinture et la Route" apporte de nouvelles opportunités pour le développement du monde

     French.xinhuanet.com | Publié le 2019-10-22 à 17:25
让他感觉到自己的经脉似乎活生生被撕开一般刺痛。


Le parc industriel sino-biélorusse de Great Stone en pleine construction,?le 24 janvier 2017. (Xinhua/Chen Junfeng)

BEIJING, 24 janvier (Xinhuanet) -- Dans le contexte de ralentissement de l'économie mondiale ces dernières années, le président chinois, Xi Jinping, a lancé en 2013 la grande initiative "la Ceinture et la Route", attirant beaucoup d'attention et apportant de nouvelles opportunités pour le développement du monde.

Aujourd'hui, plus de 100 pays, régions et organisations internationales ont déjà participé à la construction de "la Ceinture et la Route". La Chine a signé des accords de coopération avec plus de 30 pays concernés par cette initiative pour construire conjointement "la Ceinture et la Route".

La Chine a également mené une coopération en matière de capacité de production avec une vingtaine de pays dans le cadre de cette initiative.

La Chine et les pays concernés ont conjointement créé un total de 46 zones de coopération impliquant de nombreux domaines, en particulier la finance. La Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII), le Fonds de la Route de la soie et le Fonds de coopération économique Chine-Eurasie ont commencé à développer leurs activités.

En 2015, le montant des affaires entre la Chine et les pays le long de la Ceinture et la Route a dépassé 1.000 milliards de dollars.

Au regard des expériences de développement rapide acquises par la Chine au cours des 30 dernières années, les infrastructures, notamment routières, énergétiques et de communication, constituent un élément clé et une priorité du gouvernement pour le développement des régions. Il y a 30 ans, la Chine était un pays pauvre présentant d'importantes différences régionales. Aujourd'hui, de nombreuses régions moins développées sont sorties de la pauvreté?grace au développement des infrastructures.

Les investissements en infrastructures dans le cadre de l'initiative "la Ceinture et la Route" se concentrent principalement sur les produits dans les secteurs intermédiaires et en amont. Les effets bénéfiques restent ainsi dans les pays et régions le long de "la Ceinture et la Route".

En construisant six couloirs économiques sur terre et en mer, ainsi que des ports importants, les pays le long de "la Ceinture et la Route" peuvent renforcer la planification de la construction d'infrastructures et les liens entre les systèmes de normes technologiques et promouvoir la construction de grands passages sur le continent eurasiatique pour former un réseau complet connectant les infrastructures de transports dans les sous-régions de l'Asie et dans la zone Asie-Europe-Afrique.

Selon la Banque asiatique de développement, les pays d'Asie auront besoin d'investissements annuels de 730 milliards de dollars dans les infrastructures au cours des dix prochaines années, principalement pour la construction de chemins de fer, de routes, d'oléoducs et d'installations électriques et de télécommunications.

Cela apportera d'importantes opportunités pour les pays, les habitants et les entreprises le long de l'initiative "la Ceinture et la Route" dans le développement économique, l'amélioration des conditions de vie des populations et le partage de la civilisation.

Les intérêts des entreprises, en tant qu'acteurs principaux de l'initiative "la Ceinture et la Route", affectent dans une grande mesure l'ampleur et la profondeur de cette initiative. La Chine et les pays concernés oeuvrent à la création de mécanismes de dialogue bilatéraux et multilatéraux.

Parallèlement, les gouvernements établissent des plates-formes publiques de services d'informations en temps réel à destination des entreprises.

Lors de la visite du président Xi Jinping au Pakistan en avril dernier, les deux pays ont signé 51 mémorandums d'entente. Ces mesures seront favorables à la protection des intérêts des entreprises investissant dans les infrastructures.

En outre, une série de plates-formes transrégionales de financement, y compris la BAII, le Fonds de la Route de la soie et le Fonds de coopération économique Chine-Eurasie, ont été mises en place dans le cadre de l'initiative.

La plupart des pays concernés par l'initiative possèdent de riches ressources naturelles et un grand besoin en infrastructures. La Chine, initiateur de "la Ceinture et la Route" et pays ayant actuellement la plus importante réserve de devises étrangères, peut offrir son soutien aux pays en matière de financement et d'investissement.

En mai 2015, les investissements de la Chine dans 64 pays et régions de "la Ceinture et la Route" ont atteint un total de 161.2 milliards de dollars, soit un cinquième des investissements extérieurs du pays.

Dans le contexte de la promotion de l'internationalisation du yuan (monnaie chinoise), la Chine accélérera la signature d'accords de swap de devises avec davantage de pays et régions. La signature d'accords de swap non seulement favorisera la promotion de l'internationalisation du yuan, mais aidera aussi à prévenir les risques financiers régionaux et à promouvoir la croissance du commerce et des investissements régionaux.

 
分享
Genève: un "jaguar buvant de l'eau"
Photos - Semaine de la mode de Portugal
Nouvelles photos de Zhang Li
Sichuan: Les fleurs de pêcher en pleine floraison
Nouveau shooting de l'actrice Lin Yun
Chine : lac salé coloré à Yuncheng au Shanxi
Des champs de fleurs de colza à Hanzhong
Le Zoo de Budapest accueille deux ours polaires
Retour en haut de la page

L'initiative chinoise "la Ceinture et la Route" apporte de nouvelles opportunités pour le développement du monde

French.xinhuanet.com | Publié le 2019-10-22 à 17:25


Le parc industriel sino-biélorusse de Great Stone en pleine construction,?le 24 janvier 2017. (Xinhua/Chen Junfeng)

BEIJING, 24 janvier (Xinhuanet) -- Dans le contexte de ralentissement de l'économie mondiale ces dernières années, le président chinois, Xi Jinping, a lancé en 2013 la grande initiative "la Ceinture et la Route", attirant beaucoup d'attention et apportant de nouvelles opportunités pour le développement du monde.

Aujourd'hui, plus de 100 pays, régions et organisations internationales ont déjà participé à la construction de "la Ceinture et la Route". La Chine a signé des accords de coopération avec plus de 30 pays concernés par cette initiative pour construire conjointement "la Ceinture et la Route".

La Chine a également mené une coopération en matière de capacité de production avec une vingtaine de pays dans le cadre de cette initiative.

La Chine et les pays concernés ont conjointement créé un total de 46 zones de coopération impliquant de nombreux domaines, en particulier la finance. La Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures (BAII), le Fonds de la Route de la soie et le Fonds de coopération économique Chine-Eurasie ont commencé à développer leurs activités.

En 2015, le montant des affaires entre la Chine et les pays le long de la Ceinture et la Route a dépassé 1.000 milliards de dollars.

Au regard des expériences de développement rapide acquises par la Chine au cours des 30 dernières années, les infrastructures, notamment routières, énergétiques et de communication, constituent un élément clé et une priorité du gouvernement pour le développement des régions. Il y a 30 ans, la Chine était un pays pauvre présentant d'importantes différences régionales. Aujourd'hui, de nombreuses régions moins développées sont sorties de la pauvreté?grace au développement des infrastructures.

Les investissements en infrastructures dans le cadre de l'initiative "la Ceinture et la Route" se concentrent principalement sur les produits dans les secteurs intermédiaires et en amont. Les effets bénéfiques restent ainsi dans les pays et régions le long de "la Ceinture et la Route".

En construisant six couloirs économiques sur terre et en mer, ainsi que des ports importants, les pays le long de "la Ceinture et la Route" peuvent renforcer la planification de la construction d'infrastructures et les liens entre les systèmes de normes technologiques et promouvoir la construction de grands passages sur le continent eurasiatique pour former un réseau complet connectant les infrastructures de transports dans les sous-régions de l'Asie et dans la zone Asie-Europe-Afrique.

Selon la Banque asiatique de développement, les pays d'Asie auront besoin d'investissements annuels de 730 milliards de dollars dans les infrastructures au cours des dix prochaines années, principalement pour la construction de chemins de fer, de routes, d'oléoducs et d'installations électriques et de télécommunications.

Cela apportera d'importantes opportunités pour les pays, les habitants et les entreprises le long de l'initiative "la Ceinture et la Route" dans le développement économique, l'amélioration des conditions de vie des populations et le partage de la civilisation.

Les intérêts des entreprises, en tant qu'acteurs principaux de l'initiative "la Ceinture et la Route", affectent dans une grande mesure l'ampleur et la profondeur de cette initiative. La Chine et les pays concernés oeuvrent à la création de mécanismes de dialogue bilatéraux et multilatéraux.

Parallèlement, les gouvernements établissent des plates-formes publiques de services d'informations en temps réel à destination des entreprises.

Lors de la visite du président Xi Jinping au Pakistan en avril dernier, les deux pays ont signé 51 mémorandums d'entente. Ces mesures seront favorables à la protection des intérêts des entreprises investissant dans les infrastructures.

En outre, une série de plates-formes transrégionales de financement, y compris la BAII, le Fonds de la Route de la soie et le Fonds de coopération économique Chine-Eurasie, ont été mises en place dans le cadre de l'initiative.

La plupart des pays concernés par l'initiative possèdent de riches ressources naturelles et un grand besoin en infrastructures. La Chine, initiateur de "la Ceinture et la Route" et pays ayant actuellement la plus importante réserve de devises étrangères, peut offrir son soutien aux pays en matière de financement et d'investissement.

En mai 2015, les investissements de la Chine dans 64 pays et régions de "la Ceinture et la Route" ont atteint un total de 161.2 milliards de dollars, soit un cinquième des investissements extérieurs du pays.

Dans le contexte de la promotion de l'internationalisation du yuan (monnaie chinoise), la Chine accélérera la signature d'accords de swap de devises avec davantage de pays et régions. La signature d'accords de swap non seulement favorisera la promotion de l'internationalisation du yuan, mais aidera aussi à prévenir les risques financiers régionaux et à promouvoir la croissance du commerce et des investissements régionaux.

On recommande | Plus de photos

010020070770000000000000011100001360119291

Sitemap

四川一高校图书馆设石头角 学生写满小秘密 |迎驾贡酒董事长倪永培:白酒还是消费品 茅台只有一个 |记协主管的全国性专业记协 |
互联网直播大战前景:“一将功成万骨枯” | (两会受权发布)最高人民法院工作报告 | 国务院办公厅印发《政务信息系统整合共享实施方案》
兴化市长黄红旗:水润兴化,如诗如画 |在“绿色”中发展——江苏马庄:采煤老村蝶变记 |法国老鼠控球能力超强 田边苦练备战世界杯 |
四川平武大熊猫“八字步”过马路 | 《经典咏流传》张杰带伤震撼演绎《少年中国说》 | 春节租车50抵500 瑞卡租车伴你轻松回家
新兵成长全景记录片第一集《初训》 |山东淄博以“互联网+”改革促老工业城市转型发展 |市网管局参与“大爱银州 幸福万家”走社区活动 |
希望减少关税相关新闻 | 兴化市长黄红旗:水润兴化,如诗如画 | 在“绿色”中发展——江苏马庄:采煤老村蝶变记
十九大以来中央纪委通报新词频现 专家:传递震慑力-时事中国-时政频道-中工网 WF16046 勤善为本 吉福满门 学习贯彻党的十九大精神全国网信系统宣讲报告会走进昌吉 中国城市综合发展指标出炉:京沪深综合排名前三大项综合中国城市 “央视新闻”时政微视频《美丽中国说》传播效果良好
女子和闺蜜到浙江,男同乡尽"地主之谊"热情招待却暗自下药!醒过来在宾馆... 李宪辉寄语全国青少年禁毒知识竞赛:传播禁毒知识,参与都是胜利者 大马挫败恐袭阴谋 7人谋杀害警察袭击住宅被抓 86岁老人背弯如弓深夜拾荒资助寒门大学生
浪琴表价格查询| 烟筒白菜是什么地方的菜| 减肥药价格| 海螺塑钢门窗价格表| 阳澄湖大闸蟹 价格| 圣元奶粉价格| 妈富隆价格| 京温 跳楼| 养生堂天然维生素e价格| 高桥秀人| 王刚讲鬼故事| 谈判冤家演员表| 十指不沾泥的下一句|
毛巾批发价格| 威龙干红葡萄酒价格| 狗头金价格| 前苏联二战电影| 中国白银价格| 土霉素价格| 塑料薄膜价格| 假体隆鼻术价格| 粮油价格| 好太太燃气灶价格| 奖杯价格| 演员张林| 英系博美犬价格|